Pourquoi cette fête sur le quartier de Porchefontaine ?

Il y a plus de 20 ans, André Damien, Maire de Versailles, s’exprimait ainsi : «  Porchefontaine est le quartier le plus original de Versailles par son histoire, son évolution et sa sociologie, … ». Ce quartier  autrefois déshérité est devenu chaleureux et charmant : ce fut un miracle grâce à Antoine Lamôme, le père spirituel de la résurrection de ce quartier. Monseigneur Gibier, évêque de Versailles installa Saint Michel il y a plus de 100 ans, puis ce fut la naissance de la société des fêtes de la Commune Libre, …, et nous voici à l’époque moderne. Ainsi est né un quartier qui traduit ou manifeste son caractère convivial par des fêtes et des rites qui lui sont propres.    

En quelques mots tout est dit et ce n’est pas le XXIe siècle qui contredit ces propos : au contraire les initiatives se multiplient : le bal Lamôme, le vide-grenier, la foire aux plantes et prochainement, un nouvel événement pour tout le quartier sur 24 heures, du samedi 28 au dimanche 29 novembre, événement qui lance des ponts multiples entre la maison de quartier et la paroisse.  

Porchefontaine perpétue de fait les mots de la devise de la commune libre : bonté, gaité et camaraderie.